Vente d’urnes cinéraires et funéraires
à Lamotte-Beuvron

Comme pour le cercueil, le choix de l’urne funéraire est une étape importante dans l’organisation des obsèques et notamment de la crémation. Pour faire le bon choix, il est nécessaire de s’appuyer sur différents critères tels que l’avenir des cendres du défunt (dispersion ou conservation) mais aussi l’esthétique de l’urne. Les pompes funèbres Sologne Funéraire sont à votre écoute pour vous proposer différents modèles et vous aider dans la sélection de l’urne qui recevra les cendres de l’être cher.

Urnes cinéraires :
un accompagnement dans le choix du lieu de repos

Une fois l’urne funéraire sélectionnée, il convient de choisir l’emplacement de celle-ci. Si le défunt a fait le choix d’un contrat obsèques, il n’y a pas de difficulté particulière. À l’inverse, il vous faut déterminer le lieu de repos de l’être cher.

L’urne funéraire peut ainsi être déposée dans un monument funéraire comme le caveau familial, scellée sur une pierre tombale ou encore être placée dans un columbarium dans le cimetière. La dispersion des cendres peut être envisagée dans un jardin du souvenir.

Quelles sont les obligations légales
concernant les urnes funéraires ?

Plusieurs obligations réglementaires encadrent l’utilisation des urnes funéraires.

  • L’identité du défunt doit être mentionnée sur l’urne en comprenant les informations suivantes : nom et prénoms du défunt, date de naissance et de décès, nom et lieu du crématorium.
  • Depuis 2008, il est interdit de conserver l’urne chez soi. Cela est autorisé de manière transitoire en attendant l’inhumation ou l’incinération.
  • Il est interdit de séparer les cendres dans plusieurs contenus.

Quelles sont les caractéristiques
des urnes funéraires ?

Contrairement aux cercueils, les urnes funéraires n’ont pas besoin d’être homologuées. Elles se différencient par leur taille, le matériau utilisé ainsi que le prix.

  • La contenance : elle dépend du poids du défunt et elle ne doit pas être trop volumineuse si elle est posée dans un columbarium ou une cavurne.
  • Le matériau : granit, aluminium, polymère, bambou… De nombreuses matières peuvent être envisagées. Le choix des matières dépend de l’endroit où seront dispersées ou conservées les cendres funéraires.